presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Accès libre au magazine "Carrosserie"

Pendant la période de confinement "Covid-19",
la rédaction vous propose de consulter en ligne gratuitement
votre magazine "Carrosserie".

Créez votre compte !


CARROSSERIE > N°727 > Octobre 2019 Constructeur > MERCEDES-BENZ ACTROS - AROCS PHASE 2 Demain c'est déjà aujourd'hui A l'occasion du premier restylage de cabine de ses Actros et Arocs, Mercedes-Benz a mis les petits plats dans les grands et développé un camion à la pointe Après sept ans de commercialisation, les Mercedes Actros et Arocs viennent de profiter d'une importante cure de jouvence. Même si la cabine, en elle-même, reste identique, le constructeur a investi deux milliards d'euros dans la modernisation de ses modèles. L'accent a été mis sur les dernières technologies disponibles au service du confort et de la sécurité. Parmi toutes celles retenues, la plus visible et la plus spectaculaire est la disparition des rétroviseurs, remplacés par des caméras. L'Actros et son frère l'Arocs, la version chantier et BTP de l'Actros, sont, en effet, les premiers véhicules de série homologués sans rétroviseurs. Ils sont remplacés par deux caméras, montées sur des bras repliables afin de limiter la casse en cas de choc. A l'intérieur, l'image de la rétrovision est projetée sur deux tablettes placées dans les coins de la cabine, là où se porte habituellement le regard sur les rétros. L'écran est scindé en deux, pour que le conducteur puisse se retrouver avec une vision proche de celle habituelle. Ces caméras offrent de multiples possibilités de réglages et permettent de conserver en permanence « un œil » sur les roues arrière, y compris celles de la semi, en ligne droite mais aussi en courbe et dans les ronds-points. Mieux, il est aussi possible de déterminer la longueur totale du véhicule et ainsi connaître la distance entre l'arrière du véhicule et le quai de déchargement par exemple, évitant ainsi de nombreuses touchettes. La luminosité des écrans est réglable et ils passent automatiquement en mode de vision nocturne. PLUS DE SÉCURITÉ ACTIVE De nombreux systèmes de sécurité équipent les nouveaux Actros et Arocs, à commencer par l'Active Brake Assist 5, plus performant dans la reconnaissance des mouvements des piétons. Ils sont aussi dotés de l'Active Drive Assist, permettant au conducteur d'accéder à un niveau de conduite autonome élevé. Il n'a plus qu'à garder les mains sur le volant et guider le véhicule, la loi interdisant la conduite entièrement autonome pour le moment même si l'Actros en est quasiment capable via les informations venant du radar (régulateur de vitesse intelligent, fonction stop&go), de la caméra au niveau du pare-brise (assistant de maintien actif de trajectoire)... MEILLEURE ERGONOMIE DES COMMANDES A l'intérieur aussi les choses évoluent. Cela passe par l'apparition de deux tablettes de 12 et 10 pouces. La première remplace tout simplement le tableau de bord ; elle est bien entendu paramétrable et permet de personnaliser l'affichage en fonction des besoins et habitudes du conducteur. A droite, sur la console centrale, la tablette de 10'' tactile regroupe toutes les autres fonctions : éclairage, climatisation, téléphonie, navigation, système audio... Ainsi que le M.B. App Portal qui regroupe les applications téléchargées à bord du véhicule, aussi bien celles développées par Mercedes-Benz que celle développées par l'exploitant du véhicule. Connectés, les nouveaux Actros et Arocs peuvent aussi profiter du Truck Data Center (analyse des données transmises par les capteurs, les caméras et les unités de contrôle avec transmission en temps réel) et Mercedes-Benz Uptime qui connecte le réseau après-vente pour prévenir les pannes et planifier les rendez-vous en atelier. Le nouvel Actros reçoit les moteurs diesel OM471 et OM473 ainsi que le bloc M 936 G fonctionnant au gaz naturel. Bien entendu, Mercedes poursuit le développement de sa chaîne de traction 100 % électrique et le e-Actros devrait être commercialisé courant 2020. GUILLAUME GENESTE Nouvelles interfaces Du point de vue du châssis, les Atrocs porteurs et les Arocs conservent les mêmes châssis et les mêmes points d'ancrage. Les carrossiers habitués à travailler sur ces modèles ne seront donc pas perdus de ce point de vue. En revanche, les nombreux systèmes électroniques dont sont équipés ces nouveaux modèles ont des conséquences sur les raccordements électriques et électroniques et les éventuels transferts d'informations entre l'équipement et le porteur. Une nouvelle connectique a été développée par Mercedes. Les caractéristiques sont d'ores et déjà disponibles sur le portail carrossier du constructeur et les carrossiers recevront prochainement de plus amples informations.