presentationequipeabonnementboutiquepubContact

CARROSSERIE > N°724 > Mai 2019 Dossier > BENNES VUL Un marché en plein boom Le marché des utilitaires légers se porte bien. Celui du bâtiment et de la construction aussi. Logiquement, les ventes de bennes VUL sont particulièrement dynamiques. Cependant, les utilisateurs sont de plus en plus attentifs à la charge utile proposée, d'où le développement des bennes en aluminium. Selon l'adage, quand la construction va, tout va. Et en ce moment, la construction va bien. Ce qui permet au marché des bennes d'être dynamique, tous tonnages confondus. Cela se ressent aussi sur le créneau des bennes VUL. Cependant, les acheteurs de ce type de véhicules sont de plus en plus sensibles à la charge utile limitée qu'impose les 3,5 tonnes. D'où la poussée des VUL avec bennes en aluminium. KOLLÉ Selon Richard Kollé, directeur de la société éponyme, « Le marché de la benne est un marché qui se porte bien, avec des volumes stables. 2018 était une bonne année pour l'économie française, ce qui se traduit par une hausse de la demande. Il est possible de distinguer deux grandes tendances : l'une, liée à la charge utile et l'autre, liée à l'ergonomie. La recherche de plus de charge utile pousse vers le choix de bennes en aluminium, plus légères. Malgré un coût plus élevé que l'acier, l'argument du poids est décisif et le choix de l'aluminium s'impose de plus en plus. La deuxième grande tendance d'évolution, c'est l'ergonomie - la recherche d'un outil de travail pratique, ergonomique qui facilite l'activité au quotidien ». Les clients sont ainsi à la recherche de bennes offrant des poignées ergonomiques, des ridelles faciles à manipuler, une poignée d'ouverture/fermeture de la porte arrière, des solutions facilitant l'arrimage par sangles, des surfaces antidérapantes... Richard Kollé précise aussi qu'il faut de plus en plus répondre à des besoins de sécurisation du matériel : « Nous avons de plus en plus de demandes de serrures de sécurité renforcées sur les coffres des bennes afin de sécuriser le matériel stocké. Ces dispositifs anti-effraction ont l'avantage d'être très visibles, donc dissuasifs. Certains clients demandent même de bloquer la possibilité d'enlever les ridelles. Celles-ci ne peuvent être élevées, voire changées, que par une opération en atelier. Elles sont donc protégées contre le vol, tout en gardant l'avantage de l'interchangeabilité ». De plus en plus d'utilisateurs équipent aussi leurs véhicules d'équipements de sécurité tels que le bruiteur de marche arrière ou la caméra de recul. Pour répondre aux différents besoins des métiers utilisateurs de bennes (BTP, espaces verts, entretien et voirie), Kollé a lancé cette année des offres packagées correspondant à chaque besoin. Le BTP fait encore le plus souvent appel à une benne acier, sans rehausses, avec porte-outils, anneaux d'arrimage au fond de la benne, étrier coulissant pour accéder facilement, signalisation, coffre sous benne, protections grillagées des feux et barre anti-encastrement renforcée. Les professionnels des espaces verts ont recours à des rehausses latérales, et parfois arrières, des portes « universelles » à deux vantaux avec porte-outils, coffre dos cabine pour le stockage du matériel, filet à feuilles, étrier coulissant pour faciliter l'accès, souvent un petit coffre sous la benne pour le rangement du filet à feuilles, signalisation. Les métiers de l'entretien choisissent souvent des rehausses latérales en planches d'aluminium, une face avant renforcée en aluminium, des portes « universelles » à 2 vantaux avec signalisation, protections grillagées des feux et barre anti-encastrement renforcée. « Cependant, chaque entreprise est particulière, avec sa façon de travailler, ses outils et ses équipes. Grâce à de multiples options et accessoires disponibles, nos clients peuvent configurer le véhicule qui leur correspond vraiment. Et lorsque cela n'est pas suffisant, notre bureau d'études va proposer des solutions sur mesure pour répondre à chaque besoin spécifique, dans le respect des normes et des conditions de sécurité » explique le dirigeant. Il explique aussi que les bennes en aluminium « permettent de gagner, en moyenne, 30 à 35% de charge utile. Par ailleurs, les normes qui deviennent de plus en plus sévères avec les années renforcent cette tendance ». Kollé poursuit le développement de nouveaux produits, comme une nouvelle solution de benne + coffre sur Kangoo Pick Up Maxi, qui offre un espace de stockage fermé et sécurisé en plus de la benne basculante en aluminium ou la nouvelle gamme complète de bennes pour MAN TGE et VW Crafter. JPM Les responsables de chez JPM analysent les bonnes performances du marché des bennes VUL ainsi : « Le marché n'a pas cessé de croitre ces dernières années et les immatriculations sont revenues en 2018 au même niveau qu'en 2008, avant la crise. Les utilisateurs sont toujours à la recherche d'un maximum d'efficacité au travail. Cette efficacité passe par la personnalisation de la carrosserie à leurs activités professionnelles qui se fait par l'ajout d'options sur la benne ». Malgré des différences dans leurs besoins, tous les utilisateurs sont à la recherche d'un équipement robuste et qui offre un maximum de charge utile. Les métiers des Espaces Verts utilisent, le plus souvent une benne en aluminium pour sa robustesse, sa légèreté et l'absence de corrosion. Ils ajoutent ensuite beaucoup d'options : rehausses latérales et arrière, porte-outils, échelle d'accès à la benne, rampes... « Les métiers du bâtiment se dirigent, quant à eux, plutôt vers une benne acier même s'ils sont de plus en plus nombreux à se diriger vers l'aluminium pour des raisons d'optimisation de la charge utile » estiment les responsables du carrossier. Selon eux, « Avec l'arrivée du WLTP, le poids va devenir un véritable enjeu. Cette nouvelle donne est venue conforter le potentiel des équipements en aluminium JPM. Sur certains châssis double cabine il est impossible de carrosser avec un équipement acier notamment en version benne et coffre. L'équipement aluminium est quasiment devenu le compagnon indispensable au châssis double cabine ». JPM, toujours soucieux de proposer des carrosseries sûres, prend bien entendu soin de proposer un équipement conforme à la législation. GRUAU Le premier carrossier européen de VUL dispose naturellement d'une bonne analyse du marché. Anthony Huet, Responsable de l'activité Bennes retrace les dernières années du secteur en France : « Suite au crash financier de 2008, le marché français des bennes VUL (hors benne déposable) a connu une période de stagnation relative autour des 13 000 immatriculations par an jusqu'à fin 2016. Après une année 2017 charnière, il a dépassé la barre des 18 000 immatriculations en 2018, soit une progression de 24,36 % et renoue ainsi avec les volumes d'avant crise. La tendance est toujours bonne sur ce début d'année avec une progression relativement forte sur janvier et février par rapport à l'année passée. Le marché français de la benne VUL est le plus gros marché européen loin devant le Royaume-Uni et ses 8 000 immatriculations. Il s'articule principalement autour de bennes arrière, fabriquées majoritairement en acier ». Toutefois, chez Gruau aussi, les contraintes de charge utile des VUL, entraîne une augmentation de la part des ventes des bennes en aluminium. « Celles-ci permettent en effet un gain de poids conséquent de plusieurs centaines de kilos sur le carrossage. Les bennes en aluminium sont également la seule solution pour carrosser des châssis double cabine 7 places. La limite d'élasticité de l'aluminium étant très inférieure à celle de l'acier, nous avons opté pour une conception du fond de benne en profilés alu soudés sur un châssis allégé que nous appelons « plancher autoportant ». De cette manière nous obtenons une benne « tout alu » quasiment aussi résistante qu'une benne acier tout en divisant son poids par deux avec une garantie « anticorrosion » intrinsèque. La customisation et l'accessoirisation sont de plus en plus présentes pour adapter le produit à chaque métier ainsi qu'aux habitudes des utilisateurs pour leur permettre gagner en productivité » explique le responsable de Gruau. Cependant, pour certaines applications, comme la location courte durée, la benne acier représente un compromis entre endurance et coût de détention compétitif. « Dans cette logique nous mettons en avant notre benne Galva - Ridelles Alu qui dispose d'un plateau en acier entièrement traité par galvanisation à chaud. En plus d'offrir le meilleur traitement anti corrosion du marché pour de l'acier, ce produit garde son état de surface pratiquement inchangé durant l'intégralité son cycle de vie et les ridelles alu permettent enfin de garder le poids du carrossage à un niveau acceptable » expose le représentant de Gruau. Toujours selon lui, « A l'exception de la recherche de poids sur la benne, les principales évolutions techniques à venir seront liées à la sécurité et à l'ergonomie des produits. La sécurité reste une des principales préoccupations du monde de la carrosserie. Nos clients sont de plus en plus demandeurs de solutions sécurisant l'utilisation des bennes, avec notamment une forte vigilance sur le poids de chargement pour pallier à tout risque de surcharge. D'où par exemple la demande de pose d'indicateurs de surcharge sur le tableau de bord. Nous apportons tous les systèmes de sécurité requis en application de la directive machine 2006/42/CE. Nous proposons par exemple une électrovanne de sécurité en sortie de vérin, empêchant la benne de descendre si le flexible est coupé ou encore une clé coupe-circuit activant le fonctionnement de la levée de la benne. Pour tous les secteurs utilisant la benne sur VUL, en complément des différentes protections ou systèmes d'arrimage pour sécuriser le contenu de la benne lors des déplacements (filets, bâche, rehausses...), des protections supplémentaires peuvent être prévues selon la demande du client : bruiteurs de marche arrière, télécommande sans fil permettant à l'utilisateur de mieux visualiser le périmètre autour du véhicule lors du bennage... ». Quant à la norme WLTP, elle va demander un peu plus d'organisation chez Gruau pour intégrer les données des constructeurs. « Notre rôle de conseil auprès de nos clients est primordial, pour pouvoir leurs proposer les meilleures solutions techniques à retenir, en fonction des châssis et des motorisations proposées par les constructeurs et mais aussi en fonction de leurs usages » conclut Anthony Huet. CABRETA Ce carrossier breton dispose de près de trente ans d'expérience dans la benne pour véhicules utilitaires. Plus de 100 000 bennes sont sorties des ateliers de Cabreta. Le carrossier dispose d'une usine moderne, équipé de procédés de fabrication de pointe : cataphorèse, découpe au laser, peinture poudre... Associé au bureau d'étude, cette usine est capable de répondre à tous les besoins de professionnels sur n'importe quelle base technique : Nissan NV400, Iveco Daily, Mercedes Sprinter, Peugeot Boxer, Renault Master, Fiat Ducato, Citroën Jumper, Ford Transit etc. Des configurations spécifiques sont proposées pour répondre aux besoins de chaque métier : espace verts, bâtiment, location courte durée... L'offre se compose de bennes classiques, de bennes triverses équipées d'accessoires ou non. L'une des dernières bennes élaborées par Cabreta est le modèle Excalibur, qui offre une qualité de fabrication très élevée et un design léché qui plait beaucoup. Elle dispose notamment d'un fond de benne avec traitement par cataphorèse offrant une excellente garantie contre la corrosion mais aussi de nombreux petits détails (poignées ergonomiques, nombreux points d'arrimages, protection du haut des ridelles...) qui en font un modèle très apprécié dans le temps par les professionnels. Photos D.R. Photos D.R. Benne Kerock avec coffre à outils sur châssis simple cabine Iveco. Les bennes 100 % alu (y compris le châssis) permettent de préserver au maximum la charge utile du véhicule. Une solution de plus en plus choisie par les clients. Cabreta : près de trente ans d'expérience dans la benne pour VUL. Photos D.R. Poignée ergonomique de benne Cabreta : un plus pour les utilisateurs au quotidien. FORANKRA Forankra, fabricant depuis 2014, propose différents équipements de bennes pour VUL. Déjà présent sur les plateaux ridelles avec le système Armaton, Forankra continue d'innover avec les ranchers pour plateaux en aluminium anodisé, permettant de gagner sur le poids du véhicule, ces ranchers apportent de l'esthétisme pour un design épuré et permettent d'uniformiser les niveaux de tous les côtés du plateau puisqu'ils n'ont aucune pièce saillante. En adéquation avec la montée en puissance des systèmes électriques permettant d'accéder à une carrosserie légère dans son ensemble, les ranchers pour plateau en aluminium Forankra respectent ces nouvelles données et offrent une solution robuste, fiable, pratique et légère.