presentationequipeabonnementboutiquepubContact

CARROSSERIE > N°707 > AVRIL 2017 Carrosserie industrielle Portrait TII GROUP Les véhicules spéciaux hors normes Le groupe allemand TII (Transporter Industry International) s'est fait une spécialité des transports hors normes. Avec TII, l'impossible n'existe pas et plus c'est gros, lourd et volumineux, plus cela est intéressant et permet de repousser une nouvelle fois les limites. Le groupe TII, qui comprend les marques Scheuerle, Nicolas, Kamag et Tratec, conçoit et fabrique des véhicules pour les transports ultra lourds. Au total, les différentes marques du groupe cumulent près de 400 années d'expérience dans le domaine, le savoir-faire étant essentiel dans le monde du transport spécial. TII offre aujourd'hui un large panorama de solutions allant du transport de machines industrielles de très grande taille, de navires entiers ou de sous-marins en passant par des plateformes off-shore, des éoliennes ou des radiotélescopes. L'entreprise est basée en Allemagne, à Heilbronn, les sites de production étant à Pfedelbach (Allemagne) pour Scheuerle, Champs-sur-Yonne (France) pour Nicolas, Ulm (Allemagne) pour Kamag et Bawal (Inde) pour Tratec. UNE SOLUTION À CHAQUE PROBLÈME Le transport de chargements aussi volumineux et aussi lourds réclame un savoir-faire indéniable mais aussi une remise en question permanente afin de pouvoir proposer la bonne solution technique aux nombreux problèmes que pose chaque chargement. La société TII conçoit et produit des plateformes de transport à propulsion hydrostatique et essieux multidirectionnels permettant de manœuvrer dans des espaces limités. Le groupe dispose d'une large équipe d'ingénieurs capable de relever les nouveaux challenges, développent et fabriquent du matériel de transport adapté aux équipements à charger. UNE HISTOIRE TRÈS RICHE Les sociétés membres du groupe TII ont une histoire très riche puisque Nicolas a été créée en 1855 avec pour première vocation le transport de véhicules agricoles. De son côté, Christian Scheuerle achète une forge en 1869. Ces deux entreprises vont rapidement développer des solutions de transport pour les biens industriels (1937 pour Scheuerle, 1939 pour Nicolas). L'essor de ces deux sociétés reprend après la Seconde Guerre mondiale. Scheuerle met au point le premier bogie rétractable avec toutes roues directionnelles en 1949. En 1965, Nicolas développe la première plate-forme modulaire avec six essieux et grue de levage intégrée puis, en 1969, donne naissance au transport de haute capacité moderne avec l'essieu pendulaire. Cette même année, est créée la société Kamag. Scheuerle poursuit le développement de solutions originales avec le lancement, en 1966, du premier véhicule de transport haute capacité autonome avec transmission hydrostatique. Les années 70's sont celles de la mise au point de solutions permettant des capacités d'emport de plus en plus importantes. C'est en 1975 que Kamag dévoile le premier attelage de transport avec l'accouplement de deux plateformes de transport, permettant d'afficher une charge utile de 2 x 400 tonnes. Cela lui ouvrira notamment les portes de la Nasa, la société développant des solutions de transport pour les engins spatiaux américains. Scheuerle s'empare en 1980 du record du monde de la charge utile avec le module Goliath, une plateforme élaborée pour l'industrie pétrochimique, d'une capacité de 2 000 tonnes. Une valeur largement dépassée depuis avec le transport de tronçons entiers de navires ou, en 2004, d'une plateforme pétrolière off-shore (14 350 tonnes sur la balance !). Le groupe TII est constitué en 1995, les différentes marques du groupe poursuivant le développement de nouvelles solutions tout en profitant du savoir-faire des autres marques du groupe. La marque indienne Tratec, intègre le groupe TII en 2015. DES LIMITES TOUJOURS REPOUSSÉES Le génie industriel humain ne semble pas avoir de limites, au moins du point de vue de l'audace ou de la taille des infrastructures. Le groupe TII est là pour répondre aux besoins modernes des transports hors normes. Il peut s'agir du transport ultra lourd sur route, d'éléments d'éolienne de grande taille, de plateformes pétrolières ou gazières, du transport d'éléments de construction de ponts de grande taille ou de tunnelier par exemple, de la livraison de sous-marins ou de navires cargo. TII a également développé des véhicules spécifiques pour l'industrie minière, l'aciérie (transport de scories en fusion à plus de 1 000° C), des camions transformés pour la gestion aéroportuaires (les véhicules les plus proches de camions de tailles normales même si la structure est profondément remaniée pour tenir compte des contraintes de chargement et de déchargement des avions avec notamment des cabines de conduites surbaissées), pour l'industrie spatiale et aéronautique (transport d'éléments de fusée, de carlingues...) ou encore des engins spéciaux tout-terrain pour la livraison d'énormes bobines de câbles de 500 tonnes et même d'un télescope entier. Selon les besoins, les plateformes de transport disposent d'un nombre d'essieu pouvant dépasser la vingtaine (directeurs et moteurs ou non moteurs), de systèmes spécifiques pour le chargement et le déchargement, voire le levage du chargement. Nicolas a aussi élaboré un train routier pour les mines composé d'un tracteur, le Tractomas, d'une puissance de plus de 1 000 ch, capable de tirer de nombreuses remorques, au total jusqu'à 550 tonnes. Le dernier né du groupe TII n'est pas encore de ce monde mais devra, à coup sûr, repousser une fois encore l'ingénierie pour relever un nouveau challenge. • GUILLAUME GENESTE La Nasa, un client fidèle pour le groupe. Photos DR Le transport d'un bateau : une simple formalité pour TII Group. Tractomas : plus de 1 000 ch et jusqu'à 550 tonnes transportées.. Les plateformes autonomes permettent de se dispenser d'élément tracteur. Une plateforme pétrolière pesant 14 500 tonnes ou des scories à 1 300° C : TII développe la solution adaptée.