presentationequipeabonnementboutiquepubContact

CARROSSERIE > N°726 > Août - Septembre 2019 Vitrine > VOLKSWAGEN T-CROSS Le petit dernier de la série Après le Tiguan, le T-Roc, voici venu le T-Cross, un SUV - Crossover à vocation urbaine. Compact, il affiche des lignes proches de celles de ses grands frères et dispose d'astuces bienvenues. De face, difficile de différencier le nouveau T-Cross de son grand frère le T-Roc. De profil, le raccourcissement d'une bonne dizaine de centimètres (4,11 mètres de longueur) est plus flagrant. Le T-Cross vient jouer dans la cour des Captur, 2008 et autres C3 Aircross. Les lignes ont un air de déjà vu mais l'identité de la marque est là et le passant reconnaît aisément un modèle Volkswagen. Le bandeau des feux arrière, qui court sur toute la largeur de la voiture, est original et très réussi. L'ensemble « fait sérieux » à défaut d'être totalement original. Le T-Cross parvient quand même, malgré son gabarit limité, à offrir un bel espace à bord. Les passagers arrière ne sont pas oubliés et le système de banquette coulissante permet de moduler l'espace et le coffre en fonction des besoins, de 385 à 455 litres. La banquette est bien entendu rabattable, de même que le siège passager si cela est nécessaire. DE NOMBREUX ÉQUIPEMENTS Le Volkswagen T-Cross fait le plein du côté des équipements de confort et de sécurité. Il dispose, selon le niveau de finition (quatre disponibles, T-Cross, Lounge, Carat et R-Line) ou en ayant recours aux options, au système de détection des piétons, au freinage d'urgence City, à l'assistant de maintien de voie, au système de protection proactive des occupants, au détecteur d'angle mort et à l'assistant de sortie de stationnement associé, au détecteur de fatigue du conducteur, au régulateur de distance automatique, à un écran central allant jusqu'à 8 pouces, à l'aide au stationnement automatisée ou encore des phares à LED. La planche de bord est plaisante même si, comme dans son grand frère le T-Roc, la marque nous a habitué à des finitions d'une qualité supérieure. Il est possible de disposer d'inserts de couleur pour personnaliser l'habitacle. DES MOTEURS TSI AU LANCEMENT A son lancement, le T-Cross n'est disponible qu'en version essence avec des moteurs de dernière génération TSi. Il est possible de choisir entre le trois cylindres 1.0 TSI en 95 ch (175 Nm de couple) et 115 ch (200 Nm de couple). Cette dernière version peut aussi disposer, en plus de la boîte mécanique standard, de la boîte à double embrayage DSG7. Une version 1.6 TDi de 95 ch (en boîte mécanique ou DSG 7) viendra prochainement compléter l'offre de motorisations. A partir de 20 310 euros.