presentationequipeabonnementboutiquepubContact

CARROSSERIE > N°723 > Avril 2019 Vitrine de l'auto > SALON DE GENÈVE 2019 Avalanche de nouveautés Cette année, le Salon de Genève a proposé une avalanche de nouveautés et de concept-cars à ses visiteurs. Il a ainsi allié le rêve, le futur, notamment avec beaucoup de modèles hybrides ou électriques, ainsi que le concret avec la révélation de deux grandes stars du marché Hexagonal : les nouvelles Peugeot 208 et Renault Clio V. L'édition 2019 du Salon de Genève a été l'écrin d'un événement majeur : la présentation des nouvelles générations de Peugeot 208 et Renault Clio, les deux stars du marché français. Malgré l'absence de plusieurs constructeurs, les visiteurs ont eu l'occasion d'admirer de nombreux nouveaux modèles mais aussi des concept-cars innovants et tous placés sous le signe de la mobilité électrique. LE CHOC DES STARS Il est des modèles automobiles plus importants que les autres. C'est le cas de la Peugeot 208 et de la Renault Clio, les deux modèles les plus vendus en France depuis des années. RENAULT CLIO V La Renault Clio est la voiture la plus vendue en France depuis des années. Sa cinquième génération reprend le style de l'actuel modèle même si quasiment toutes les pièces sont nouvelles. Une solution permettant de ne pas trop dérouter la clientèle tout en apportant son lot de nouveauté. Plus courte et plus basse que la Clio IV, le dessin gagne en dynamisme. Les ingénieurs ont porté une attention toute particulière au traitement de l'habitacle, là où la Clio IV essuyait le plus de critiques. Désormais, les plastiques moussés sont la règle et la finition est en net progrès. De nombreuses commandes d'accessoires, comme la climatisation, sont regroupées au niveau de la grande tablette tactile centrale (7 à 10'' selon la version). Le volume du coffre progresse lui aussi (391 litres contre 330 litres précédemment). La Clio V sera disponible avec divers moteurs essence et diesel ainsi qu'en une inédite version hybride. Le lancement de la Clio V est prévu mi-2019. PEUGEOT 208 La Renault Clio V trouvera face à elle, comme lors du Salon de Genève, sa meilleure ennemie : la Peugeot 208. Reposant sur la nouvelle plate-forme CMP du groupe PSA, la nouvelle 208 est plus grande que sa devancière. Les lignes sont, là encore, beaucoup plus tendues et dynamiques que sur l'actuel modèle. La 208 reprend les codes stylistiques de sa grande s?ur la 508, y compris les « feux à griffes ». En revanche, la version 3 portes ne devrait pas être reconduite sur cette génération de 208. A l'intérieur, la nouvelle 208 adopte une version inédite du i-cockpit avec notamment son petit volant à double méplat. Elle dispose naturellement d'un large écran numérique en haut de la console centrale. Selon le niveau de finition (parmi les 5 disponibles) ou les options, les clients auront le choix entre des écrans de 5, 7 ou 10 pouces. En partie inférieure de cette tablette prennent place des boutons, à l'image de ce que propose le 3008. Si la planche de bord de l'entrée de gamme est en plastique injecté, les finitions supérieures bénéficient d'un plastique moussé. Outre de classiques versions essence ou diesel de dernière génération, la 208 sera aussi disponible, quelques temps après le lancement des versions thermiques en fin d'année, dans une inédite version 100 % électrique : la e-208. Son autonomie annoncée est de 340 km selon la norme WLTP. LES NOUVEAUTÉS DE DEMAIN De nombreux autres constructeurs ont dévoilé leurs derniers modèles lors de la dernière édition du Salon de Genève. Ainsi, sur le stand Renault, aux côtés de la nouvelle Clio V était également présente la Twingo restylée. Pas de révolution chez la plus petite des autos au losange mais une évolution esthétique qui lui a enlevé en grande partie son air mutin avec de nouveaux phares et une nouvelle calandre. En revanche, elle gagne une nouvelle poignée de coffre plus pratique et diverses améliorations intérieures dont un nouveau bac de console centrale avec prises USB. Elle peut aussi disposer de la dernière génération de système multimédia Easy Link avec navigation connectée TomTom. L'arrière de la Twingo accueille toujours la salle des machines dans laquelle prend place un trois cylindres revu et qui offre trois niveaux de puissance : 65, 75 et 93 ch. Les constructeurs étrangers proposaient eux-aussi leur lot de nouveauté. Au sein du groupe Volkswagen, Skoda présentait sa Scala, sa nouvelle berline compacte, concurrente directe des Peugeot 308, Renault Mégane et autres VW Golf aux côté du Kamiq, un concurrent des C3Aircross et Captur. D'ailleurs, la maison mère, Volkswagen, proposait elle aussi de découvrir son nouveau SUV urbain, le T-Cross ainsi que la version restylée de sa grande berline, la Passat. L'évolution esthétique est très discrète ; en revanche, la Passat adopte de nombreux équipements de haute technologie comme des phares à LED matriciels et de nouvelles aides à la conduite. De son côté Audi faisait le plein de nouveautés avec de nombreuses nouvelles versions hybrides ou électriques de ses modèles : l'e-tron, le premier SUV électrique de la marque, trônait à côté d'un concept de SUV électrique plus compact, le Q4 e-tron ; étaient aussi de la fête les versions hybrides rechargeables des A6, A7, A8 et Q5 qui devraient être commercialisées courant 2019 sous le label TFSi e Quattro. Toutes permettront environ cinquante kilomètres d'autonomie en 100 % électrique. Chez Toyota, le stand accueillait les nouvelles Corolla Trek et GR, la première étant une version loisir de la nouvelle berline compacte de Toyota et la seconde une version sportive de cette même Corolla. Aux côtés desquelles prenait place la nouvelle Supra, sportive concurrente de l'Alpine ou du Cayman. Chez BMW, le sport était à l'honneur avec les nouvelles X3 M et X4 M ; cependant, le constructeur bavarois présentait aussi diverses évolutions de modèles électriques et hybrides, notamment le X3 hybride-rechargeable, les nouveaux X5, Série 3, Série 7 restylée, Série 2 Active Tourer et Série 5 en versions « plug in » hybrides. Son ennemi juré, Mercedes, présentait le nouveau CLA Shooting Break, une version restylée de son SUV GLC ou encore l'étude EQV 100 % électrique sur base de nouveau Classe V. Kia poursuit le déploiement de sa gamme de véhicules électriques et a dévoilé à Genève son nouveau Soul EV, un petit crossover urbain 100 % électrique qui reprend les codes stylistiques si particuliers de ce modèle. Mazda faisait la part belle aux nouveaux modèles avec notamment le nouveau CX-5, les versions restylées de ses Mazda 2 et CX-3 ainsi que le CX-30 qui viendra prendre place dans la gamme entre le CX-3 et le CX-5. De leur côté, Mitsubishi présentait ses nouveaux SUV ASX et pick-up L200 et Nissan levait le voile sur sa Leaf e-Plus, version plus performante de la berline électrique du constructeur japonais. UNE IDÉE DE LA MOBILITÉ DU FUTUR A côté de ces très nombreux modèles de série ou très proches de la série, qui devraient sillonner nos routes prochainement, le Salon de Genève était aussi l'occasion de découvrir de nombreux concept-cars qui pourraient donner une idée du futur automobile. Un futur qui semble pouvoir revêtir une très large palette de solutions qui vont du SUV Alfa-Romeo Tonale à la minimaliste vision urbaine de voiture partagée de Citroën (Ami One), en passant par la voiture haute performance Polestar 2 et les concepts peut-être visionnaires que sont les Smart Concept, Nissan IMX ou Honda Urban EV. La palme de l'originalité revenant aux Fiat Cento Vento et Volkswagen ID Buggy Concept. La première est une voiture à conception urbaine, dont de nombreux éléments peuvent être fabriqués et modifiés par le propriétaire lui-même par le biais d'équipements et d'accessoires pouvant être imprimés en 3D. Quant à l'ID Buggy Concept, il prouve que voiture électrique ne rime pas systématiquement avec austérité et absence de plaisir.