presentationequipeabonnementboutiquepubContact

CARROSSERIE > N°717 > Juin - Juillet 2018 Dossier LEVAGE / MANUTENTION Grues auxiliaires / chariots embarqués : des alliés indispensables De très nombreux métiers font appel à des grues auxiliaires ou à des chariots élévateurs embarqués. Le but de ces engins de manutention est de permettre un chargement ou une livraison au plus près du chantier ou du client. Les performances, la sécurité et, désormais, l'environnement, sont, une fois encore, au cœur des évolutions de ce secteur. Quotidiennement, des professionnels, souvent dans le secteur du BTP, utilisent des grues auxiliaires ; quant aux chariots élévateurs embarqués, ils sont particulièrement appréciés pour la livraison de matériaux ou d'aliments pour bétail. Tour d'horizon de ces équipements, partenaires indispensables de nombreux métiers. APPYDRO C'est en 2009 que le partenariat Appydro-Effer est mis en place, Appydro devenant l'importateur officiel des grues Effer en France. La marque Effer, d'origine italienne, est née en 1965 et dispose d'une très grande expérience dans le secteur des grues auxiliaires. De son côté, Appydro appartient au Réseau Français de l'Hydraulique. Effer a trois gammes de grues auxiliaires sur camion : Petite (14 modèles) ; Moyenne (13 modèles) ; Grande (19 modèles) soit 46 modèles de grues allant de 3 à 300 t/m*. Tous ces modèles sont fabriqués en Italie. Les produits phares de la marque sont la 35 pour les artisans et les marbriers (petite gamme) ; la 205 et 215 pour les vendeurs de matériaux et professionnels du BTP (moyenne gamme) ; la 685 pour les charpentiers - couvreurs et la 1355 pour les levages imposants (grande gamme). En 2018, Effer lance deux nouveaux modèles dans sa gamme de petites grues : la 80.2 et la 125. Ce sont des outils de travail légers et polyvalents équipés du système de gestion électronique Progress 2.0 (apparu en 2016) répondant aux besoins des opérateurs (artisans, marbriers, BTP). Appydro dispose d'un réseau national d'une centaine de points SAV répartis sur toute la France, comprenant des carrossiers revendeurs, des entreprises partenaires appartenant au groupe Le Réseau Français de l'Hydraulique, des points techniques de service après-vente. ATLAS La gamme Atlas comprend des modèles de grues auxiliaires allant de 3 t/m* à 90 t/m* ainsi qu'une gamme de potence pour véhicule 3,5 T. La marque propose aussi une réponse sur le marché du recyclage et de la grue forestière avec son modèle pouvant se replier en Z. Atlas fabrique ses grues en Allemagne depuis plus de 70 ans. Atlas a repositionné sa gamme de grues auxiliaires avec des modèles de nouvelle génération (.3), plus légers, avec des flexibles cachés et une plus grande accessibilité pour simplifier le SAV. Selon un responsable de la marque « Atlas affirme son image de grue pour Travaux Publics avec des pressions hydrauliques faibles limitant l'échauffement de l'huile et des distributeurs prévus pour travailler en pompe à débit variable alliant vitesse et précision. Les clients des grues Atlas apprécient leur fiabilité, y compris dans le TP avec une « benne preneuse » qui a pour particularité d'accentuer le jeu d'une machine, de donner des à-coups et de faire chauffer l'huile. L'échauffement entraîne une pollution de l'huile, une usure prématurée des joints d'où la présence fréquente de refroidisseurs impliquant un surcoût, une source de panne supplémentaire, des interventions d'entretien... Impensable dans le TP où l'immobilisation est synonyme de pertes d'exploitation ». Atlas s'efforce aussi de proposer à ses clients un SAV de grande qualité et des personnes compétentes pour la préconisation du matériel : « La meilleure des grues sera inefficace en cas de mauvaise préconisation. En France, c'est la société Manu Lorraine (32 ans d'expérience) qui se charge de l'importation des grues Atlas pour la France et de la formation du réseau » explique un responsable de la marque. Pour le choix de sa grue, Atlas recommande de faire attention au coût global de l'équipement : le coût de la machine + le coût du SAV prévisible + le coût d'une extension de garantie sur la durée de vie du financement ou du camion donne le coût de la machine. Mais aussi au choix d'un matériel adapté : « Je ne vais pas faire du tout terrain en citadine » sourit le responsable de la marque Atlas. Il poursuit : « Côté carrossiers, il faut proscrire au maximum les béquilles relevables. La pose des béquilles est obligatoire, la contrainte pour les utilisateurs est importante s'ils doivent pivoter leur stabilisateurs avant de travailler ; et cela une dizaine de fois par jour... L'utilisateur doit être partie prenante du projet qui se construit à quatre : le client, le chauffeur, le vendeur de camion et le carrossier ». Concernant de nouvelles technologies comme l'hybridation ou l'automatisation, ces solutions présentent des contraintes financières et techniques et les clients ne semblent pas encore prêts à payer pour faire passer la grue en électrique. « Cela risque d'alourdir les contraintes techniques, de compliquer la machine et fait peur au client. Malgré tout, c'est sans doute l'avenir. Atlas offre déjà des solutions d'automatisation optionnelles. Nous souhaitons continuer à donner le choix à nos clients. Les normes ainsi que les obligations feront le reste » estiment les responsables d'Atlas. HIAB L'année 2017 marque de manière très claire la reprise du marché avec 3 700 grues vendues par rapport aux 2 900 de 2016. Hiab en a vendu pour sa part 1 330 avec une forte hausse de sa part de marché. L'année 2018 s'annonce aussi excellente, le non renouvellement du parc ces dernières années (12 000 grues vendues en 2007 - 2008 avant l'effondrement du marché en 2009) sont âgées de 10 ans et sont donc nécessairement à remplacer. « La reprise économique, la confiance dans l'avenir pour les investisseurs sont des signes très positifs ; de plus des chantiers comme le Grand Paris et les Jeux Olympiques laissent entrevoir une demande soutenue pour plusieurs années » estime-t-on chez Hiab. Plus de 125 modèles de grues, déclinés en de multiples combinaisons, composent une offre quasi illimitée dans des tranches de capacité de 1 à 100 t/m*. Les modèles plus demandés chez Hiab sont les gammes 18/20 t/m* : X HiDuo 188 / X HiPro 192 / X HiDuo 228 et X HiPro 232. Ces quatre modèles déclinables en de multiples versions correspondent aux besoins des négociants de matériaux et du TP soit plus de 45 % du marché total. Hiab s'est lancé dans un plan de renouvellement complet de sa gamme, le modèle le plus ancien ayant seulement trois ans. Ce renouvellement se poursuit : le segment des 1 à 11 t/m* va être effectué avant l'été. Les nouvelles X 358 ; 408 et 418 à rotation continue complètent d'autres innovations comme le nouveau repliement semi-automatique (SAF), qui permet de replier et déplier la grue à l'aide d'un seul levier de commande. Cette fonction SAF est disponible sur tous les modèles de la gamme des 12 à 30 t/m* sur les versions HiDuo et HiPro .En outre ces gammes HiPro bénéficient du nouveau système Crane Tip Control (CTC) qui permet de garder la position du crochet dans un même axe horizontal ou vertical : un seul déplacement de levier agit sur 3 fonctions simultanément : rotation, levage et articulation facilitant l'utilisation de la grue. Hiab considère que l'approche environnementale devient un enjeu stratégique avec la mise en avant de l'ePTO (prise de mouvement électrique) permettant le fonctionnement de la grue en mode tout électrique. « Les perspectives sont énormes ! Cela peut permettre de réduire la durée des chantiers avec des amplitudes horaires beaucoup plus larges, de s'affranchir des contraintes réglementaires imposées par les grandes villes concernant les émissions polluantes, de travailler dans un bâtiment... Le système ePTO s'adapte à toute la gamme de grues Hiab ; il suffit d'adapter un pack batterie et un moteur électrique ! Notre division chariot élévateur embarqué a aussi une gamme toute électrique : Moffett est le seul à fabriquer un chariot ?électrique avec des batteries Lithium Ion depuis 2017 avec les modèles E2 et E4. Là encore : aucune nuisance sonore pour l'opérateur et l'environnement, aucune contrainte pour une utilisation à l'intérieur d'un bâtiment, aucune émission de CO2. Enfin, 2018 marque aussi la possibilité pour tous nos clients d'être connectés avec tous les matériels grâce au programme HiConnect permettant à nos utilisateurs de connaître en temps réel les conditions d'utilisation du parc et donc une optimisation de la productivité » explique ce responsable de chez Hiab. HYVA La gamme de produits des grues auxiliaires Hyva s'étend de 1 à 160 t/m*. Hyva propose de nouveaux produits dans les gammes 13, 16, 95, 110 et 160 t/m* et la marque va présenter dans les prochains mois de nouvelles gammes de grue 8, 10,18 et 20 t/m*. Selon ce responsable d'Hyva, « Nos clients apprécient la fiabilité de nos produit, le bon rapport qualité/prix et un service de qualité. Ils attachent une importance particulière à notre proposition technique, la charge utile restante, aux performances de nos équipements et bien sûr à notre position tarifaire. Les principaux écueils que les carrossiers constructeurs doivent éviter du point de vue de l'installation reposent sur trois axes : les accidents - tout ce qui concerne les blessures, les brûlures et l'écrasement durant l'installation de la grue ; le financier - maîtrise de la charge financière d'une grue ; la technique - faux châssis non adapté aux capacités du châssis cabine et/ou de la grue - respect de la préconisation du constructeur du châssis cabine - veiller aux prises de mouvement prédisposées aux pompes hydrauliques nécessaires pour faire fonctionner la grue. Le marché évolue vers des grues de plus en plus automatisées (l'ouverture / fermeture automatisée est déjà proposée par Hyva pour la gamme de grues 13 et 16 t/m*) et la réduction du poids des produits (recherche de matériaux à haute résistance élastique pour accroître les performances de la machine). ?MANITOU Spécialiste du chariot élévateur, Manitou propose deux gammes de chariots embarqués : une gamme de chariot avec mât (TMM) de 2 à 2,5 T avec un profil d'utilisation tout chemin et une gamme utilisant la technologie télescopique (TMT) de 2,5 à 2,7 T de capacité avec un profil tout-terrain. Pour ce responsable de Manitou, « Notre TMT se distingue du TMM et des chariots de la concurrence qui utilisent également la technologie du mât, par sa flèche télescopique permettant de décharger un camion d'un seul et même côté sans l'ajout d'accessoire particulier. Tous ces chariots sont hydrostatiques, alimentés par un moteur thermique et disposent de 3 roues motrices. Il existe une option multidirectionnelle permettant, d'une simple pression sur un interrupteur, de pouvoir se déplacer latéralement lors de manipulation de charges longues (supérieures à 4m) et ainsi d'évoluer à travers des passages étroits (portails, couloirs....) ». Manitou s'efforce d'optimiser l'utilisation du chariot (conditions de livraisons, types de charges....) : « Le maître mot est la polyvalence, en termes d'accès, de capacité, sans oublier bien entendu la sécurité. Le chauffeur opère souvent seul et dans des conditions parfois difficiles (endroits exigus, visibilité limitée, terrain en dévers....). Notre TMT, grâce à se flèche télescopique, est le seul chariot du marché à proposer un système de coupure des mouvements en cas de surcharge afin d'éviter tout risque de basculement. Et la visibilité frontale est excellente car elle n'est pas obstruée par un mât. Enfin, la qualité du service après-vente est un critère important ». Concernant l'implantation de ces chariots embarqués, les responsables de Manitou estiment « qu'il convient de faire attention au kit d'accrochage, que nous pouvons fournir, et qui nécessite de disposer de suffisamment d'espace à l'arrière du camion pour être installé. Le chariot embarqué nécessite un calcul de répartition de charge afin de s'assurer que l'équilibre de l'ensemble est conforme aux bonnes conditions de conduite sur la route. Manitou peut accompagner le carrossier dans le dimensionnement du contrepoids lorsqu'il est nécessaire ». L'avenir tournera, selon Manitou, autour de la technologie électrique permettant de réduire le bruit lors des livraisons en centre ville et de pouvoir accéder aux centres-villes si la réglementation venait à se durcir. PALFINGER Palfinger France, société du groupe Vincent, est importateur exclusif pour la France des grues auxiliaires, bras de levage, nacelles et chariots embarqués de la marque. Elle dispose de 25 concessionnaires ou agents et de 85 points de SAV couvrant tout le territoire dont la compétence technique est validée par Palfinger France. Les grues Palfinger vont de 0,9 à 200 t/m*. L'offre se compose de deux lignes de produits : les grues SLD et les grues TEC. La première est dédiée à des opérations de chargement simples qui ne nécessitent pas d'équipement spécifique mais plutôt un matériel simple, solide et robuste. Cette gamme met l'accent sur un niveau de qualité élevé et reconnu avec un positionnement offrant un ratio prix-performances optimum. Les grues TEC sont dotées de tout le savoir-faire de Palfinger et des technologies de dernière génération. La conception de leur système d'extension utilisant le nouveau profilé P permet d'augmenter la rigidité tout en réduisant le poids. Ces grues sont notamment dotées du P-Fold (système d'assistance au déploiement et au repli de la grue), de la fonction Soft Stop (système électronique d'amortissement en fin de course), du RTC (dispositif de tension automatique du câble qui assiste le repli et le déploiement de la grue). Quant aux grues Epsilon (6 à 35 t/m* à bras droits ou repliables), elles sont spécialement conçues pour les applications forestières, recyclage et travaux publics. Elles offrent une vitesse de travail élevée et une résistance mécanique adaptée à l'utilisation intensive avec grappin ou benne preneuse. La gamme de chariots embarqués radiocommandés BM vient s?ajouter aux chariots à fourches télescopiques de la gamme F3. « Les craylers BM sont très polyvalents et parfaitement adaptés au transport de matériaux de construction, de fenêtres ; aux entrées des garages souterrains ; à l'agriculture et à l'horticulture ainsi qu'à de multiples applications spéciales. Ce type de chariots est transporté dans un coffre fixé sous la semi-remorque. Cette solution assure non seulement un chargement simplifié mais il permet aussi de stabiliser le véhicule, quel que soit l'état de chargement. Sa mise en œuvre est ultra rapide et ne nécessite que quelques secondes. Ils sont économiques car ils réduisent l'usure des pneus du porteur et rendent inutiles les contrepoids classiques avec les chariots embarqués traditionnels » explique un responsable du groupe Vincent. De leur côté, les chariots à fourches télescopiques F3 se déclinent dans de nombreuses versions conçues pour la manutention des charges de grandes longueurs. Leurs capacités sont de 1,5 tonne, 2 tonnes et 2,5 tonnes. Ils sont dotés d'une ou trois roues motrices et sont également disponibles en version 4Way (circulation avant/arrière et latérale). Ils se caractérisent par un siège central permettant une meilleure visibilité et par conséquent une plus grande sécurité. Selon les responsables de Palfinger France, « L'utilisateur doit avant tout choisir un matériel adapté à son activité, aussi bien en ce qui concerne la grue que le porteur, choisir le matériel le plus fiable possible avec une technologie de mise en place et d'utilisation intuitive ce qui lui permettra de gagner en efficacité. Enfin, au moment de l'investissement il doit aussi tenir compte de la longévité du matériel qu'il choisit. De son côté, le carrossier constructeur doit bien vérifier la compatibilité de la grue avec le châssis afin de prévenir le risque d'être en délestage ou en surcharge sur les essieux. Le faux châssis doit être à la fois le plus rigide et le plus léger possible pour privilégier la charge utile. Tout l'art de notre métier réside dans la résolution de cette délicate équation. Avoir un matériel doté de systèmes sécurisants (notamment si un élément n'est pas replié) permet de prévenir les risques de mauvaises manipulations. Les tendances et les développements à venir tournent autour du respect de l'environnement et de la digitalisation. Palfinger a créé un groupe de projet avec un incubateur en Autriche. L'objectif est de permettre une communication en temps réel entre la grue et l'opérateur ou encore de connaître le taux d'utilisation d'un parc matériel ». TRANSMANUT Premier constructeur depuis près de 40 ans, Transmanut se positionne comme un acteur majeur du marché français du chariot embarqué. La gamme comprend aujourd'hui une dizaine de modèles. Elle s'est construite auprès des applications historiques de distributions agricoles et son évolution s'est faite auprès des distributions de boissons, gaz industriel et matériaux de construction. L'utilisation de ces chariots s'étend aujourd'hui à toutes les activités de distribution car ils permettent d'améliorer le service client. Les atouts des chariots embarqués par rapport à d'autres matériels de levage ou de manutention sont simples : les camions sont bâchés et les produits les plus fragiles sont protégés. Ils permettent des livraisons rapides à des distances éloignées du camion, en tout terrain. Les principales attentes des clients utilisateurs sont la fiabilité et la polyvalence des matériels. Le modèle phare de Transmanut est le TTI-MF27, un chariot embarqué multidirectionnel, c'est-à-dire à déplacement frontal et latéral, présentant l'avantage de « manutentionner » des charges longues dans des endroits difficiles d'accès. Depuis plus de 15 ans, ce modèle s'est imposé comme une référence. Robuste, simple dans sa conception et son utilisation quotidienne, c'est le chariot qui peut « tout faire ». « La définition du produit est le critère le plus important (capacité de levage, hauteur de levée, dimensions et masses des charges manutentionnées, type de terrain, etc...), car elle va conditionner toute l'étude de répartition des charges sur les véhicules. Notre division carrossier constructeur spécifique permet d'accompagner clients et partenaires carrossiers dans la répartition des charges (avec et sans chariots) pour la définition finale du châssis ou de la remorque (choix de l'empattement, des essieux, longueur de chargement, charge utile...). Les ventes en version électrique évoluent (pour la livraison urbaine) mais cela reste un faible volume en comparaison des modèles conventionnels » explique le dirigeant de Transmanut. GUILLAUME GENESTE *t/m : tonne / mètre Hiab, un des grands noms du levage en Europe. Les grues Effer sont commercialisées en France par Appydro. La gamme de grues Effer comprend des grues de forte capacité. Intégrer l'utilisateur dans la définition du projet est essentiel. Photos X D.R. Photos X D.R. Les Moffet de chez Hiab sont aussi disponibles en versions 100 % électrique. Le Manitou TMT à flèche téléscopique offre une bonne visibilité frontale. C'est le groupe Vincent qui importe Palfinger en France. Photos X D.R. Transmanut : des chariots embarqués français depuis près de 40 ans.