presentationequipeabonnementboutiquepubContact

CARROSSERIE > N°743 > Octobre 2021 Carrosserie industrielle - Carrossier ANNIVERSAIRE Fliegl Trailer fête ses 30 ans Cet été, le carrossier constructeur allemand Fliegl a célébré ses 30 ans. L'occasion pour revenir sur ces trois décennies d'histoire mais aussi de se projeter vers l'avenir avec de nouvelles solutions. C'était le 15 juillet 1991 : Helmut Fliegl créait la société du même nom en reprenant un ancien atelier de réparation agricole. L'idée du dirigeant est alors de s'implanter dans de nouveaux Länders et de développer de nouveaux produits en s'appuyant sur le savoir-faire existant. Le premier véhicule qui quitte les hangars de Thuringe est une remorque tandem blanche à ailes enveloppantes noires. L'entreprise participe à son premier IAA en 1992, année du lancement de la première nouveauté Fliegl, une remorque surbaissée à plate-forme droite capable de transporter à la fois des engins de chantier et des véhicules ainsi que des éléments de construction ou des conteneurs. Une idée qui trouve rapidement des clients et qui va même inspirer des concurrents. D'autres innovations viennent s'ajouter, comme la remorque porte caissons pour l'élimination des déchets, par exemple. Fliegl est également le premier fabricant à équiper ses rideaux coulisants d'une fermeture centralisée pour un chargement et un déchargement rapides, le système Quick Lock. Sous le signe de la nouveauté Helmut Fliegl ne se satisfait pas de ces premiers succès commerciaux et poursuit le développement de nouveaux produits. Par exemple, en matière de développement durable, un thème pas encore à la mode. Fliegl fait figure de pionnier dans ce domaine et Fliegl joue la carte de la réduction du poids de ses produits avec ses modèles « Green Road ». Économiser du poids signifie automatiquement réduire les émissions de CO2. Helmut Fliegl raconte qu'il a été l'objet de moqueries avec ses semi-remorques « percées ». « Aujourd'hui, il n'y a pas de véhicule à poids optimal sans trous partout dans le monde » s'amuse le dirigeant. Au début des années 2000, Fliegl ouvre une nouvelle usine ouvrant la possibilité de produire en plus grande série. Cette usine, qui utilise l'énergie issue des panneaux photovoltaïques implantés sur le toit, assure la fabrication de divers modèles de remorques : plates-formes, bâchées, châssis porte-conteneurs, semi-bennes... Les plus de 4 000 panneaux solaires associés à plusieurs centrales de cogénération, font que Fliegl produit trois fois plus d'énergie et d'électricité que ses propres besoins. Toujours tourné vers la nouveauté Alors que la crise économique s'abat sur le monde entier en 2008, Helmut Fliegl refuse de licencier et poursuit, au contraire, le développement de modèles innovants. C'est ainsi que sont lancés le châssis Vario Kipp avec déplacement de conteneurs, le plateau transport de treillis en acier de construction certifié six fois avec sécurité de chargement et le Compact Coni light, une nouvelle benne à deux essieux. Fliegl développe aussi sa benne avec caisse conique, châssis incurvé et paroi arrière à membrane, le réservoir d'air intégré, le système de chargement et de déchargement rapide des semis rideaux et le MegaRunner 4.0 - la première semi-remorque avec un total de 4 mètres hors tout et trois mètres de hauteur intérieure. Par ailleurs, Fliegl présente la série Twin, pour Helmut Fliegl, la plus importante nouveauté dans l'histoire de Fliegl. Les semi-remorques à rideaux coulissants deux essieux permettent non seulement d'économiser des péages, mais aussi des frais de fonctionnement et le carburant. En 2017, le groupe a consolidé sa position sur le marché européen avec la reprise de Hangler Fahrzeugbau. Des produits tels que des semi-remorques à rideaux, des semi-remorques bennes basculantes, des châssis porte-conteneurs et des fonds mouvants complètent la gamme Hangler et renforcent la distribution des produits en Autriche. A l'occasion de son 30ème anniversaire, Fliegl a invité à découvrir les développements des deux dernières années sur différents véhicules, dont le nouveau système d'arrimage des ouvrants I-Lock. Toujours à la tête du carrossier, Helmut Fliegl reste tourné vers l'avenir et vers la nouveauté, moteur indispensable pour maintenir l'activité : « Je pense qu'à long terme, un tiers des constructeurs européens survivront. Et je suppose que Fliegl fait partie de ce tiers » a-t-il déclaré. Rendez-vous est pris.